Montréal, une ville cosmopolite

Appelée « l’Amérique du Nord » française, la ville de Montréal mérite sa réputation de ville cosmopolite. Plus de 120 nationalités différentes vivent dans ses quartiers tous plus éclectiques les uns que les autres, et apportent à la « Ville Marie » un joyeux mélange de saveurs d’ailleurs !

Plutôt que de vous embêter avec des paragraphes qui n’en finissent pas, je vais énumérer les spécialités à voir/à faire dans Montréal. C’est parti.

 

Le parc Jean Drapeau  carnet-web-du-canada-article-montreal

Ce parc est constitué de deux îles -l’île Sainte-Hélène et l’île Notre-Dame-, formant un espace vert immense dédié à la nature et au divertissement. Il y en a pour tous les goûts : piscine, pistes de vélo, rollers, skateboard, location de canoë kayak… Fans de musique et de soleil, c’est au parc Jean Drapeau que se déroulent les sessions dominicales du Piknik Electronic en été ! C’est d’ailleurs ici aussi que les festivals de l’été établissent leur camp. De plus durant cette période, il est possible de rejoindre le parc en bateau depuis le Vieux-Port, ce qui est plutôt classe.

L’île aux divertissements abrite la magnifique Biosphère de Montréal (photo à la une de l’article), sphère géante dans laquelle se déroulent régulièrement des expos et animations environnementales qui traitent des sujets de biodiversité, d’air, de développement durable…

Entre plages, complexes sportifs et aquatiques et musées culturels, personne n’est amené à s’ennuyer sur Jean Drapeau’s Park !

 

Le Plateau Mont-Royal carnet-web-du-canada-article-montreal

Le Plateau est le quartier le plus peuplé de Montréal. Peuplé par qui ? Des immigrés Français, pour une grosse majorité. On dit que la vie y est des plus agréables, en raison des nombreux espaces verts dans lesquels on est libres d’y faire ce qu’on a envie (barbecues, piques-niques l’été…). L’hiver, il est possible de faire du patin à glace sur le lac du Parc Lafontaine et lac des Castors, ce qui garantit je pense, une bonne ambiance !

Ce qui fait le charme du Plateau, ce sont avant tout ses maisons atypiques à angles et leurs couleurs. Des peintures murales sont à admirer près du boulevard Saint Laurent, et il y a la fameuse colline du Mont-Royal à escalader (233 m).

L’arrondissement de Mont-Royal est également composé d’un célèbre quartier appelé le Mile End. Réputé pour son art en raison des artistes et écrivains qui l’habitent ou l’ont habité, le Mile End regorge de boutiques de mode, musique et design, de cafés cosy, etc. C’est également un quartier technophile : l’entreprise d’infographie 3D Ubisoft y développe ses jeux vidéos.

C’est au Plateau de Mont-Royal qu’apparemment on déguste les meilleurs poutines du Québec… à La Banquise ! Il me tarde de la tester.

Poutine québecoise - Vous n'aviez pas faim ? Voilà qui est fait !
Poutine québecoise – Vous n’aviez pas faim ? Voilà qui est fait !

 

Le Quartier latin carnet-web-du-canada-article-montreal

Véritable emblème de la vie nocturne, le Quartier latin est vraiment l’endroit pour faire la fête toute l’année. Proche des universités, il abrite entre autres le village gay de Montréal, appelé localement le Village où l’ambiance décalée et festive regroupe des milliers d’étudiants venus du monde entier. Le Village s’étend sur l’immense rue Sainte Catherine aux allures urbanistes, qui est piétonnière tout l’été en raison des nombreuses manifestations culturelles et artistiques. Jeune, dynamique et déjanté, il vaut vraiment le détour.

Les ambiances divergent dans ce Quartier, tantôt cosy, tantôt hype. Restaurants, bars, bars à vins et autres dîners aux chandelles, vous y trouverez ce que vous voulez pour passer une bonne soirée.

 

Le Village, rue Saint-Catherine
Le Village, rue Saint-Catherine

Le musée des Beaux-Arts carnet-web-du-canada-article-montreal

Le musée des Beaux-Arts ou MBAM fait la promotion de l’art canadien mais aussi international. Avec plus de 42000 œuvres et références encyclopédiques datant de l’Antiquité à nos jours, sa réputation à l’échelle mondiale n’est plus à faire. Des expos temporaires ou permanentes mais aussi des projections de film et des concerts, le MBAM a plus d’une corde à son arc.

Le musée propose même en extérieur le Jardin de sculptures qui retrace l’histoire de la sculpture au fil des décennies.

ALERTE BON PLAN : le musée est GRATUIT le dernier dimanche du mois !

 

Le marché Jean-Talon carnet-web-du-canada-article-montreal

En terme d’alimentation, ce marché public riche en couleurs vous offre tout ce dont vous avez besoin. Situé dans le quartier de la Petite Italie, il propose tous les jours de 7h à environ 18h ses produits locaux québecois (mais pas que) sur des kilomètres d’étalage.

Le marché Jean-Talon est découpé en plusieurs allées : Allée Verte, Allée des Moissons, Allée des Saveurs, Allée du Jardin… difficile de ne pas s’y perdre ! Allez donc repérer les marchands qui vous intéressent sur le site web. Cela vous permettra sans doute de gagner du temps entre deux emplettes !

Horticulteurs, maraîchers, fermiers, agriculteurs, fromagers, poissonniers, voilà qui sont les marchands qui vous accueillent tout au long de la journée et vous conseillent volontiers sur vos choix de recettes.

Lieu de dégustation par excellence, venez vous délecter de bouchées de saumon à l’érable, ou encore de fruits de mer frais !

L’espace public s’adapte bien évidemment aux aléas climatiques et à la température, aussi le marché alimentaire Jean-Talon possède un mode intérieur/extérieur selon les saisons. Pratique pour faire ses courses au marché, et au chaud qui plus est…

carnet-web-du-canada-marché-jean-talon

Capture d’écran du marché Jean-Talon sur le site www.marchespublics-mtl.com

Les quartiers de Westmont et Outremont carnet-web-du-canada-article-montreal

Ces deux quartiers résidentiels, respectivement anglophone et francophone, témoignent de l’allure chic voir tape-à-l’oeil que se donnent certaines familles montréalaises (qui sont, avouons-le, plutôt aisées).

À Westmount, les maisons victoriennes dominent l’horizon avec leurs jardins verdoyants. Parcs bucoliques et serres multiples s’étendent dans le quartier, tandis que les grandes bâtisses au style néogothique restent impressionnantes au premier coup d’œil. Malgré cette image de quartier riche (ce qui n’est d’ailleurs pas un défaut), à Westmount il fait bon vivre si on aime la tranquillité et on a envie de visiter ses grands magasins.

Outremont est francophone et est un quartier tout aussi élégant. Les loyers ainsi que les boutiques restent chers. On aime se promener dans les rues principales qui sont les rues Bernard et Laurier.

 

Mon éditeur de texte m’informe que je suis bientôt à plus de mille mots, je vais donc m’arrêter là pour cet article qui n’est certes pas fini mais qui inspirera sans doute d’autres futurs articles.

Merci de m’avoie lue 🙂.