La Fête nationale du Québec ! (23-24 juin 2017)

Au Québec,  c’est bien connu, le mois de juin marque le début des festivités estivales (et la liste est plutôt longue). Et pour cause, une semaine et demi après mon arrivée me voilà en train de rendre hommage à la culture québecoise avec les locaux. À Montréal, il s’agit également du 375ème anniversaire de la création de la ville; quoi de mieux qu’un défilé pour représenter l’histoire montréalaise ? Deux journées mémorables, qui plus est épargnées par la pluie 😄.

Qu’est ce qu’on fête exactement ?

La Fête nationale du Québec célèbre la culture et coutumes québecoise, la langue française et l’histoire mais également la Saint-Jean-Baptiste (Saint Jean), fête religieuse qui impose donc un jour férié (pas de chance, c’est tombé un samedi cette année). Cette fête marque le début du solstice d’été dans les traditions païennes, où un immense feu de joie était entretenu.

Je peux vous assurer que les québecois ne sont pas peu fiers de leurs origines ^^. Personne ne se balade sans son drapeau du Québec !

 

La Place des Arts et les artistes québecois

Vendredi, le show a débuté en avance en raison du ciel menaçant à la Place des Arts. Au final, seulement de bière nous avons été arrosés. Je précise que la fête du Québec a été célébrée sur plus de 700 sites !

La Place des Arts ou Quartier des Spectacles est un vaste complexe culturel intérieur comme extérieur. Elle abrite le Musée d’Art Contemporain (MAC), mais aussi l’Opéra de Montréal et le Théâtre Maisonneuve pour ne citer que quelques exemples.

Pour la 183ème édition de cette fête nationale à Montréal, il y a eu les grands noms de la scène québecoise toute génération confondue tels que Claude Dubois, Robert Charlebois, Charlotte Cardin, Philippe Brach, Patrice Michaud… Les festivités étaient animées par Guillaume Lemay-Thivierge (qui m’a UN PEU fait penser à notre Nikos), et les déclarations d’amour en chanson sur la Belle Province se sont succédées.

Ateliers, conteurs, jeux pour enfants, vente de « goodies » surplace, un véritable festival national s’est instauré près du complexe Desjardins. Pour vous dire, même Coca-Cola a tenu à rendre hommage au Québec :

La fleur de Lys, designed by Coca-Cola
La fleur de Lys, designed by Coca-Cola

Le défilé traditionnel de la Saint-Jean

Le lendemain, cap sur le défilé national dans l’immense rue Saint-Denis. Avec pour thème « Il était une fois », il a mis en valeur toutes les époques représentatives et marquantes de l’histoire de Montréal. Hommage à Jean Drapeau, maire charismatique et autoritaire de la ville à deux reprises à qui on doit le métro, la Place des Arts et a mise en place des JO de 1976. Hommage également aux peuples natifs qui ont foulés en premier les terres montréalaises tels que les Amérindiens, et aux peuples cosmopolites qui vivent désormais dans la ville (peuple chinois, coréen, indien, mexicain, magrébin, européen et j’en passe…). Hommage aux sports locaux : hockey sur glace, football, patins, danse, gymnastique. Incroyable défilé sous le soleil qui a duré environ 1h, et qui en met plein les mirettes.

« Tête géante » de Jean Drapeau
La fanfare
Mini Montréal

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s