Festival OSHEAGA à Montréal : en avant la musique ! 

J’ai eu l’opportunité de participer à l’édition 2017 du festival Osheaga samedi dernier. Aux dernières nouvelles, j’étais pas censée y aller mais bon… on m’a convaincu (et il ne m’a fallu qu’un argument). Alors je n’en suis pas à mon premier festival, certes… Mais celui-là est totalement fou, la programmation démentielle, le site super grand. Et tout cela accessible en deux coups de métros. Montréal rocks 🤘.

Festival des arts tous styles confondus

Osheaga est un festival dédié à la musique, il permet de faire émerger des artistes locaux, nationaux ou encore internationaux. Plus de 90 groupes défilent en trois jours sur des grandes scènes extérieures équipées d’écrans géants. Créé en 2006 en partenariat avec Vans « Off The Wall », la Banque Nationale du Canada, LG, Perrier ou encore Evenko (LE site d’évènements musicaux au Canada), il se déroule chaque sur l’Ile Sainte-Hélène de Montréal qui abrite le parc populaire Jean Drapeau. Cette étendue de verdure et de complexes destinés aux loisirs attire de nombreux touristes & montréalais tous les jours. Et, quelle vue incroyable depuis l’île sur le Vieux-Port de Montréal 😍.

Prog’ du samedi 5 août

Festival musical, mais pas que. Les scènes extérieures, véritables engins multimédia, offrent une superbe expérience visuelle. Deux écrans géants entourent la scène, si bien que même le pagu festivalier situé à 10 km de la scène peut identifier facilement le groupe (s’il ne l’a pas déjà fait avec ses oreilles). Des sculptures sont également apposées un peu partout sur le site. Le soir venu, les jeux de lumière balancés par les projecteurs sont vraiment sympas et amplifient l’ambiance déjà bien présente.

C’est-y cher là ?

Ben… c’est pas donné 😅 . La passe pour trois jours coûte 320$, autant dire qu’il vaut mieux économiser un peu. Pour ma part j’ai fait seulement le samedi, et c’était déjà bien. J’avais attendu les derniers jours avant le début du festival pour voir s’il y avait un bon plan. Finalement, j’en ai trouvé une moins chère sur ce bon vieux Kijiji. Cela peut être une solution, mais on prend tout de même le risque de ne pas en avoir du tout.

Les performances

Arrivée en milieu d’après-midi sous un beau soleil (alors qu’on m’avait prédit le contraire, et que j’ai direct filé à Dollarama m’acheter un poncho de pluie ultra large top sexy aux couleurs du Québec), j’ai commencé avec la performance de Jain, artiste française émergente. Petit concert sympa, Jain a l’air super cool quoi qu’un peu stressée, et arrive à jouer avec une petite foule au rythme de Come et Makeba.

Ensuite j’ai vu (de loin, très loin) le jeune DJ français Petit Biscuit faire scratcher sa platine. Quel monde, et impossible de parvenir sur le parterre « privé » faute de manque de place. Pas mon préféré, mais pas mal.

Major Lazer, le géant électro américain a envoyé du gros son et le show qui va avec. Muni de danseuses trèèès habiles, un show à l’américaine quoi.

Et enfin last but not least… Muse ! Matthew Bellamy a la même voix puissante en live que dans mes écouteurs. Vraiment très bien. Cela m’a donné envie de les écouter davantage !

Les shows durant une heure et avec les pauses pipi interminables (la faute à qui ? 🍺), j’ai loupé pas mal d’autres artistes que j’aurais aimé voir (Solange, qui a d’ailleurs annulé sa présence, Cage The Elephant, Liam Gallagher…). À charge de revanche.

 

Playlist Osheaga 2017

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s