Glisseur d’un jour aux Pays d’en Haut !

Ce weekend direction Les Pays d’en Haut, station de sports d’hiver dédiée aux loisirs nécessitant la bonne poudreuse. Située dans la municipalité de Piedmont, à deux pas de l’autoroute des Laurentides et surtout à 1h en voiture de Montréal. On apprécie les petites distances 😏 .

Les activités : tubes, bobsleigh, Vortex

On a le choix parmi différentes formules. De la simple glissade sur bouée à l’expérience tournoyante du Vortex 60, il y en a pour tous les goûts. Nous avons prit la formule 4h incluant toutes les activités (37$ avec taxes). Cela vaut le coup, quand il n’y a pas trop de monde cependant sinon on passe notre temps à faire la queue…

Les glissades sur tubes sont tout simplement géniales. Tu choppes une bouée, tu montes sur le tapis roulant (ou tu prends le télésiège si t’es fainéant) et après tu choisis la piste dans laquelle tu veux te laisser aller. On peut attacher les bouées entre elles, histoire de faire une tournante lors de la glisse. On se retrouve rapidement dos à la piste, pieds en l’air en train de hurler parce qu’on ne sait pas comment on va finir !

Et puis, il y a l’expérience du bobsleigh. Évidemment le concept fait automatiquement penser à ceci :

Bon, dans chaque bobsleigh nous étions 2 et non pas 4. Mine de rien, c’est très physique, et même si la descente doit durer une minute à tout casser on la sent passer… Lors d’un virage, la machine cogne contre les rebords et on est finalement bien contents d’avoir un casque. Les sensations sont bien au rendez-vous.

Après plusieurs autres descentes en tube, la nuit tombe rapidement et on se réfugie dans la cabane à sucre Arthur Raymond qui domine la station. Plutôt grande à l’intérieur, avec d’immenses tables qui là, n’étaient pas remplies en raison de l’heure tardive. Il y a une odeur forte et particulière, un peu renfermée cela m’a fait penser à l’odeur des écuries (alors que ce n’est pas du tout le cas). Je n’avais jamais foutu les pieds dans une cabane à sucre, alors je fais l’étonnée.

Apparemment, on peut y déguster des cretons, jambon fumé au sirop d’érable et aussi les fameuses oreilles de crisse qui ne ressemblent pas du tout à ce qu’on pourrait croire… quoi qu’avec un peu d’imagination… à tester !

En conclusion, si on souhaite lâcher prise et redevenir l’enfant qu’on était le temps de quelques glisses dans la neige, puis ensuite se remplir l’estomac avec de la bonne bouffe locale, c’est aux Pays d’en Haut qu’il faut aller.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s